L’AFDSA ( Association Française de Destruction du Saumon Atlantique )

vous connaissez ?

Dans le N° 94 de la revue du Fishing Club de France « La Pêche Illustrée » (février 1929), sous le titre : « Une richesse publique gaspillée en France », nous trouvons un article bien évidemment consacré, déjà, au saumon …. article dont nous ne résistons pas au plaisir de vous faire profiter de l’extrait ci-dessous :

« Aucune nation n’approche de la France en ce qui concerne le degré de perfection auquel en est arrivé la destruction du saumon … et d’ajouter : « En France, un mode de destruction intense est légal : c’est la pêche aux filets dans les estuaires. Cette tolérance accordée aux inscrits maritimes est injuste, car elle permet aux dits inscrits de subtiliser à leur seul profit une RICHESSE qui appartient à tous. Cette tourbe d’inscrits maritimes des estuaires, qui fait d’ailleurs le plus grand tort aux vrais marins pêcheurs, à ceux qui vont en mer, oblige la France à acheter à l’étranger pour plus de 5 000 000 de francs de saumons chaque année, alors qu’avec une protection un peu intelligente et effective, la France devrait expédier à l’extérieur ».

A l’époque, donc en 1929, la pêche aux filets, qui n’étaient pas encore « dérivants » et en nylon multi-mono japonais ou coréens, mais bel et bien en coton ou en chanvre, qu’il fallait ravauder et entretenir, se pratiquait un peu partout dans les estuaires et fleuves de notre pays remontés par les saumons, au premier rang desquels la Loire et l’Adour.

Aujourd’hui, bientôt un siècle plus tard, cette « tolérance » de pêche ne subsiste à notre connaissance que dans l’Adour et les gaves réunis.

Jusqu’à quand ?