Des plages fermées au Pays Basque pour cause de pollution toxique

 

Commentaire :

Des plages de la côte basque ferment pour cause de prolifération d’algues toxiques

Toutes les autorités concernées locales et régionales sans oublier l’Agence de l’eau Adour-Garonne nous mentent et mettent en avant le réchauffement climatique … il a bon dos !

Le réchauffement climatique ou comment éluder les 2 causes principales à cette prolifération d’algues toxiques :

– le rejet en mer comme remède à la pollution démesurée de l’Adour

– l’insuffisante capacité de traitement des stations d’épuration de la côte