Prison ferme pour le braconnier de civelles – 13 mars 2019

 

Commentaire :

Pas de “chance” ! à Pau, c’est bien plus cool !

2 régions – 2 mesures : c’est bien connu, dans les pyrénées-atlantiques, haut lieu de tous les pillages illégaux et braconnages réunis, il n’y a pas de prison ! et les amendes sont peanuts !

Cf. dans “dossier migrateurs/pibales-anguilles”, publication du 2/12/2018 : “C’était au tribunal de Pau …”

Le trafic bien trouble des civelles – SudOuest 13 mars 2019

 

 

Commentaire :

C’est le principe des filets communicants : moins de pêches déclarées et plus de pêches illégales … parce que ce sont, en grande partie, les mêmes !

Des professionnels et parfois même des élus dont il est question dans nos publications : Editorial 6 du 10/12/2017, dossiers migrateurs/pibales et anguilles des 9/02, 23/10 et 2/12/ 2018 …

Alors, oui, les questions de complaisance, de protection et de corruption se posent !

Saisie de 900 kg de pibales dans le 64 ! janvier 2019

 

 

Commentaire :

Enfin, les douanes du 64 s’y mettent aussi ! après une saine émulation avec le 44 …

Trafic de pibales jugé à Nantes – 1 – du 5 au 7 décembre 2018

 

Commentaire :

Administration de la Loire Atlantique : 3         face à :       Administration du 64 : 0

Comment expliquer ce score sachant que la plus grosse ressource et les meilleurs joueurs sont dans le 64  ?

C’était au tribunal de Pau … en octobre 2018

 

 

Commentaires :

C’est une parodie de justice qui condamne en catimini et seulement pour vente illégale les protagonistes et les instigateurs principaux du pillage et du trafic de pibales en Aquitaine. Cette sanction pécunière dérisoire est sans commune mesure avec la gravité des faits reprochés et les  enjeux financiers.

La protection d’une espèce menacée n’est manifestement pas la priorité d’une justice aux ordres et pour le moins très complaisante.

Corruption ?