Commentaire :

Par Arrêté préfectoral portant composition du Comité de Bassin Adour-Garonne pour la mandature 2021-2026, Antoine DOMENECH, président de Salmo Tierra – Salva Tierra et de l’A.P.M.B.A, membre du CA de la SEPANSO 64, a été désigné au 2éme collège, comme un des représentants des usagers non économiques de l’eau et personnes qualifiées. 

Intervenant à ce titre au sein de la commission planification, il a été sollicité  afin de répondre avec d’autres, favorablement à une invitation (rencontre- échange) de Monsieur Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle Aquitaine et nouvellement Président de l’Agence de l’eau Adour-Garonne.

Le 31 mars 2021, nous avons donc rencontré Alain Rousset et son staff dans les locaux de la  Région Nouvelle Aquitaine à Bordeaux. Deux thèmes majeurs nous concernant ont été abordés : 

– La cessation de toute pêche professionnelle et prétendument amateurs aux engins et filets sur le bassin de l’Adour semble actée par un rachat des licences de pêche et l’interdiction de toutes nouvelles autorisations. La région prendrait en charge deux millions d’euros sur les quatre en question. Quid des autres financements ! Cette question est sur la table électorale et rappelons-nous le vieil adage plus que jamais d’actualité : les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent.

Les enjeux économiques autour de la pêche sportive des saumons semblent retenir l’attention de notre président de région. Les contacts de ce dernier avec notre président de F.D. censé nous représenter ne semblent pas avoir été profitables à ce dossier.

– les projets de rivières de contournement des barrages de Baigts de Béarn et d’Orthez ont été abordés et ne provoquent pas semble t-il d’opposition de principe. Sont mis en avant les sempiternels obstacles qui fleurent bon l’incompétence et les inconséquences administratives auxquelles nous sommes confrontés tous les jours.

Vous trouverez en pièce jointe l’ensemble des engagements financiers de l’Agence de l’Eau pour le 64, pour la période 2016-2020.

Nous ne ferons pas de commentaires !