Rappel de circonstance :

Alain Rousset qui a signé l’autorisation de pêche professionnelle dans le port de Bayonne précise que bien qu’il ne soutienne pas la cessation de cette activité, il participera à l’indemnisation des pêcheurs seulement si la Préfète de Région interdit cette pêche … et la Préfète se réfère aux avis de son administration La Dreal et du Cogepomi qui sont, encore aujourd’hui,  loin de prôner l’arrêt définitif de ce pillage des migrateurs aux filets …

Enfumage et pirouette politiques plus limpides que les eaux du port de Bayonne …

Devrons-nous attendre le dernier saumon ?