Commentaire :

Nous sommes, ici, bien loin de cette présentation parisienne “guerre de clochers” entre Béarnais et Basques :

Nous sommes sur une nécessaire protection de cette ressource fragile pillée illégalement sur le littoral et dans l’estuaire afin de développer un tourisme pêche sportive du saumon propice à la revitalisation de l’économie du  Béarn des Gaves.

Alors, continuons d’en parler … et donc poursuivons nos actions …