Admirons cette langue de bois, bien de chez nous, qui n’engage donc en rien ses auteurs : responsables politiques, services de l’Etat et autres organismes affiliés riches de nos impôts telle l’Agence de l’Eau Adour-Garonne …

Et ne nous étonnons pas du bouquet final, de la cerise sur le gâteau … en page 8 du diagnostic sous le titre ronflant ” Une forte responsabilité sur la préservation des espèces” :

“Les cours d’eau régionaux accueillent également 7 grands poissons migrateurs, dont l’Esturgeon européen, l’Anguille d’Europe, les aloses ou encore les lamproies.”

Doit-on en penser que l’Etat et la Région entérinent dores et déjà la disparition du saumon ?