Commentaires :

Des remous sont donc à craindre entre les 2 principaux pilleurs des rivières et à savoir l’agriculture et l’hydroélectricité : les 2 ont besoin de beaucoup d’eau !

Les arbitrages seront, n’en doutons pas, au détriment de l’eau, des rivières, de la biodiversité et de l’environnement.

A suivre dans chaque bassin …