Commentaires :

La DREAL Aquitaine et le Comité Adour-Garonne ne proposent malheureusement pas de questionnaire détaillé contrairement à certains Comités de Bassin, tel que celui de Bretagne. Cette stratégie n’apparait pas aidante.

Vous êtes seulement et rapidement sollicité pour donner votre point de vue.

A notre avis, il conviendrait donc de mettre en avant au-moins les 2 points suivants éventuellement à developper :

  • la nécessité absolue de protéger au maximum et prioritairement les rivières à migrateurs contre toutes formes de pollutions, d’extractions, d’ouvrages hydroélectriques et de pompages de l’eau
  • l’inadaptation de créer de nouveaux réservoirs ou autres bassines de retenue d’eau