Bonjour,
Avec du retard, je vous remercie de nous avoir alerté sur ce point de pollution indépendant de notre volonté.
L’ouvrage considéré est un déversoir d’orage du fait de la présence dans l’agglomération de nombreux réseaux anciens en unitaires (mélange eaux pluviales et eaux usées). Il sert, normalement uniquement en temps de pluie, à limiter le risque de surcharge des réseaux et du système de traitement (station d’épuration).

Dès le lundi suivant votre constat de perturbation, nous avons fait procéder, par les agents du SAPS, au nettoyage de cet ouvrage dans lequel un bouchon de graisse s’était formé (origine impossible à établir avec certitude). Afin de limiter le risque de tels événements, nous avons donc décider de renforcer le suivi de ce déversoir d’orage en procédant à des inspections et des nettoyage si nécessaires non plus une fois par semaine, mais les lundi et vendredi.
Nous regrettons que des “incivilités volontaires ou non” réduisent les efforts que nous faisons depuis des années pour améliorer notre système d’épuration (plus de 3 M€ de travaux sur les réseaux en 3 ans, lancement de l’étude d’agrandissement de la station, aide à la réhabilitation d’assainissement non collectif,… etc).
J’espère que vous entendrez, dans ma réponse, la sincérité de ma volonté d’aller dans les années à venir vers une réduction de tels accidents.
Restant à votre disposition et comptant sur votre compréhension,

Bien cordialement.
R. ROY
Président du SAPS