La manifestation pour le saumon par l’ADRM

 

400 personnes dans la rue pour sommer l’administration d’appliquer la loi :

sauver le Saumon de l’Adour

À Anglet, ce jeudi 30 mai 2019, la promesse a été tenue : des élus et politiques représentant 220 communes , le président du GIFAP, Stéphane SENCE, représentant les industries de la pêche récréative française, Jean-Paul DORON, vice-président de la fédération nationale de pêche en France, la représentation de plusieurs grandes marques françaises (AUTAIN, DELALANDE)

toutes les fédérations et associations agréées de pêche de la région

des associations de défense de l’environnement

 ( ACCOB, ADRM, APMBA , APQV, SALMO TIERRA SALVA TIERRA, SEPANSO 64/40)

et surtout de nombreux citoyens ont réclamé la fin des filets dérivants dans l’estuaire de l’Adour, sous l’œil attentif des principaux médias. Félicitations à l’AAPPMA du gave d’Oloron et son président Jacques Gjini qui ont été la cheville ouvrière de l’organisation de cette première, qui doit imposer un changement radical de paradigme. La suite avec les politiques qui nous soutiennent et les premiers verdicts des tribunaux.

La manifestation pour le saumon par la Fédération Sepanso

🗣PECHE AU FILET DANS LE PORT DE BAYONNE :

retour sur la manifestation ✊🏼 et actions judiciaires en cours. 👩🏻‍⚖️

👉🏽 Environ 450 manifestants ont répondu présents jeudi dernier à Anglet pour exprimer leur opposition à la pratique de la pêche au filet dans le port de Bayonne.😳
On note la mobilisation d’une grande diversité de participants ; parmi eux, des élus, des associations de pêche, des acteurs du tourisme et des associations de protection de l’environnement comme la SEPANSO 64 et la SEPANSO 40.
Ils ont rappelé que ce type de pêche est illégal dans un port de commerce comme celui de Bayonne, qu’elle empêche le développement d’une activité économique autour de la pêche sportive et également, qu’elle est un danger pour la biodiversité : les poissons migrateurs ne peuvent plus remonter les rivières pour s’y reproduire. 😡

👩🏻‍⚖️Compte tenu de l’inertie des autorités face aux agissements des pécheurs professionnels du port de Bayonne, la SEPANSO 64, la SEPANSO 40 et l’association Salmo Tierra ont porté plainte contre les pouvoirs publics auprès du tribunal administratif de Pau.
De même, l’AAPPMA du gave d’Oloron a porté plainte contre les 17 pécheurs professionnels du port de Bayonne qui y pêchent au filet.
�Et l’Association de Défense des Ressources Maritimes a porté plainte au sujet des comptages erronés des prises de saumons.

�Merci pour votre mobilisation! 👏🏽 Affaire à suivre ! 👀

La Fédération SEPANSO