Commentaire suite aux 2 précédents :

Film AFB 64 récent, très mal diffusé, au montage parfois partial et au texte grandement à compléter voire à reprendre.

Le constat est pourtant clair et répétons-le :

  • Plusieurs milliers de saumons français et espagnols sont prélevés en mer illégalement par les professionnels dans la bande littorale landaise et plusieurs autres milliers sont prélevés, tout autant illégalement, par les filets sur l’Adour !
  • Chaque année, environ un millier de pêcheurs sportifs prélèvent environ 300 saumons tandis qu’une quinzaine de professionnels en prélèvent de 5000 à 8000 !
  • Les montaisons et retours sur frayères diminuent sur le gave d’Oloron avec une moyenne à seulement  1500 saumons  observés à la station de contrôle de Navarrenx.

Confortant le discours du directeur de l’AFB, nous apprenons dans ce film AFB 64 que les pêcheurs professionnels  gèrent durablement la ressource !  Nous aurions le coeur à rire, nous fêterions cette 1ère mondiale !

La protection administrative de l’Etat dont bénéficie cette pêche commerciale destructrice de la ressource devra rendre compte du pillage de ce patrimoine et si ce n’est à tous les représentants de ce territoire des vallées des gaves concerné, ce sera à toute une population citoyenne  de “Gilets Saumons” …

Car, n’oublions pas que des centaines d’élus, maires, députés, sénateurs, communautés de communes, fédérations et associations nationales, régionales, départementales et locales, entreprises, commerces,  … ont signés une plainte que le préfet du 64 a, tout simplement, fait classer “sans suite” par le procureur de Bayonne !.

Dans quelle république sommes-nous ?