1ère victoire :

les filets dérivants sont interdits dans le port de Bayonne

Nous venons de remporter une première victoire, une toute première bataille.

Elle est le fruit de l’action juridique de Salmo Tierra et des Sepanso 64 et Sepanso 40 en partenariat étroit avec l’APPMA du Gave d’Oloron, au nom et au bénéfice de tous. 

Remercions tout d’abord, le rapporteur auprès du tribunal administratif qui par la clarté de son propos et sa rhétorique a déconstruit de manière implacable l’argumentaire pour le moins spécieux des Préfets. Cela honore la justice administrative.

Cette action juridique, portée par l’excellence de Maitre Ruffié et son cabinet, a fédéré les acteurs associatifs des vallées et du monde de la pêche sportive. Nous sommes reconnaissants des messages de soutien et d’encouragement qui nous sont parvenus y compris dans les moments de doute, de félicitations qui si elles écorchent (un peu) notre modestie, nous font du bien à l’âme.

Beaucoup de nos amis pêcheurs et défenseurs de la biodiversité se reconnaissent dans notre action qu’ils savent désintéressée et bénévole, loin des polémiques et des ukases. Il en est de même de nos partenaires et amis de l’APPMA mais aussi de l’ACCOB, de l’APQV, d’ANPER-TOS et bien sur des SEPANSO 40 et 64 qui sont l’honneur du monde associatif et dont les engagements passionnés et passionnants, nous inspirent.

Merci aussi a toutes les associations et aux personnes qui, partageant nos préoccupations, nous ont soutenus. Nous accordons une place toute particulière aux élus et hommes politiques qui par leur présence et leur engagement ont permis l’impensable, à savoir fédérer autour d’eux et avec eux, dans une marche citoyenne sur le port de Bayonne, un élan démocratique et pacifique qui n’est pas pour rien dans la réussite de notre action.