Pièce maitresse du jeu de cartes du Gave – années 50/60

Commentaire :

D’après Bernard Deloustal, cette carte daterait  des  années fin 50 début 60.

On y retrouve la Société d’Oloron et ses 3 Sections, prémices de l’ AAPPMA, représentées par les membres du Bureau de leur Conseil d’Administration respectif.

Claude Castera de la Section de Salies, expliquait il y a une dizaine d’années que tous ces  bénévoles très actifs sur le terrain, par exemple, nettoyaient les frayères chaque automne et construisaient avec l’aide du plombier local des bacs pour y mettre des boites Vibert,  etc. …

Tout le dos de la carte est occupé par les publicités des commerces, boutiques et artisans qui l’auraient ainsi  financée car … « s’il y avait peu d’argent, il y avait beaucoup de passionnés. »

Des saumons sauvages meurent en Ecosse – Salmon&Trout – 30 septembre 2018

 

Commentaire :

« Les élevages de saumons en cages infectent et causent la mort des saumons sauvages …

Ici, la prolifération des poux de mer dans ces élevages en est la cause : les saumons sauvages qui passent à côté des cages  pour gagner leur rivière et s’y reproduire sont infestés et dévorés vivants. » ( Thierry Willems )

Du saumon pour la pêche sportive et l’ours – 23 septembre 2018

David HABIB ( réunion du 19/09 concernant la réintroduction de l’ours ) :
« J’ai eu l’occasion ce matin, lors de la réunion organisée à la préfecture, de dire à François de Rugy combien cette réintroduction est une grave erreur. Je continue à soutenir avec force les éleveurs et les élus opposés à l’ours. Cette réintroduction est d’autant plus irréfléchie qu’elle n’a donné lieu à aucune étude d’impact afin d’en mesurer les conséquences économiques et sociales. En Béarn, d’autres dossiers environnementaux devraient être traités prioritairement, je pense par exemple au dossier du saumon ou à la création d’une filière hydrogène. »
Commentaire :
Oui au traitement prioritaire du dossier Saumon avec la suppression totale de la pêche aux filets et la protection d’une bande littorale atlantique évitant le pillage des migrations